Raphael
+ ISAAC GRACIE
Le Bikini le 17/10/17
Live report

Raphael… il est venu au Bikini nous remplir de sa mélancolie créative ce mardi 17 Octobre. Quarante et un ans, voyageur, auteur, compositeur, interprète d’un 8ème opus sorti en septembre : ANTICYLONE. 2LIVES ne pouvait pas manquer ce rendez-vous musico-poétique. On vous raconte ces retrouvailles de ce tour d’Anticylone sous un ciel so pop and sensual !

Live report : Krystel JUTHY
Photographie :
Yann Monesma

 

RAPHAEL

Genre : pop/rock/chanson

 

 

Un nouvel album dans l’ère du temps (météorologique et pas seulement !) fort en émotions, voluptueux et harmonieux à l’image du style de l’artiste.
Pour cette création, l’artiste s’est entouré de Gaetan Roussel et Julien Delfaud. Ont participé également Benjamin Lebeau, membre du groupe The Shoes, et Mélanie Thierry, l’actrice qui partage la vie de Raphael.

Après le monde de l’enfance chanté dans son dernier album “Somnambules” paru en 2015, Raphael nous embarque au grand air, au grand large du monde sociétal. A 8 ans déjà, il voulait être chanteur populaire.

(A travers la poésie qui habite sa musique nos cœurs sont conquis avec un recueil de nouvelles proches de l’album. Effectivement, au-delà de l’âme de chanteur, Raphael a aussi un souffle d’écrivain. Pour son premier recueil “Retourner à la mer” l’artiste a gagné le prix Goncourt de la nouvelle le 3 mai 2017).

Dès 20h débarquent des fidèles venus en couple ou entre copines, des jeunes et des moins jeunes. Ils ont patienté sagement jusqu’à 20h35, heure de lancement du concert sans portion de mise en bouche musicale. De toute façon, ce soir, on ne veut se régaler que de Raphael…
Peu nombreux mais en forme et accueillants : Ils sifflent, applaudissent et crient leur joie sous les premières notes de Paris est une fête. Sur un plateau sans chichi ni fioriture, les musiciens à la batterie, basses et aux pianos, sont en tee-shirts noirs. Raphael, en chemise ouverte (le tee-shirt noir est dessous !) gris foncé, pantalon marine rayé à la ceinture bouclée stylée. Look parisien assuré mis en lumière par un spot orangé qui donne le ton d’une ambiance intimiste assurée.
Il enchaine avec L’année la plus chaude de tous les temps, (mon petit bijou…) sous des feux de lumières blanche et ocre.
Avec fièvres d’Asie, un tableau de néons blancs électrique, derrière le batteur, illumine le plateau. Les fans n’en perdent pas une miette et l’artiste remercie sans modération son public toulousain captivé.
On a eut droit à nos coups de cœurs nostalgie comme Ne partons pas fâchés, Et dans 150 ans, Caravane, Sur la route, « une ancienne du siècle dernier qu’on joue beaucoup mieux », Bar de l’hôtel, sa « très bonne chanson » et sur Manager, le public est conquis, et les portables sont activés en mode caméra !
Il sait nous embarquer dans un monde de rêveries et de velours, avec Retourner à la mer et la Lune sous des faisceaux bleu nuit, sous ses airs de poète sensible et discret.
Un concert au Bikini avec Raphael, c’est un peu comme un macaron goût spleen à partager, bourré à l élégance de l’homme, à la finesse du verbe et fourré à un timbre sacrément vibrant…

 

En savoir d’avantage :

https://www.raphael.fm/

 

2lives remercie Bleu citron pour nous avoir permis d’assister à cet événement…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *