Punish Yourself
Le 21/03/2015 au Bikini

C’est dans le cadre du Festival Pink Paradize et dans l’enceinte du sacro-saint Bikini que Les Productions du possible nous ont gratifié du dernier show des PUNISH YOURSELF en ce 21/03/2015. On y était et on vous raconte…

Photographie & Report : Yann Monesma

 

PUNISH YOURSELF

Membres :
miss Z (guitar, percussions, chant)
xav (drums)
vx (chant, percussion)
pierlox (guitar)
Klodia (dance)

Genre : Electro /Punk /rock
Originaire de : Toulouse

Mine de rien Punish Yourself c’est plus de 20 ans de scène. Et oui ! C’est en 1993 que Toulouse voit s’extirper de ses entrailles cette formation atypique encore bien présente aujourd’hui mal grès un “turn over du personnel” notable. Si l’on se devait d’étiqueter le groupe, car on en a un besoin viscéral manière de se rassurer un peu, on dira que Punish yourself c’est de l’Electro Rock Punk… Sur leur Facebook on peut lire “industrial-apocalyptic-glam-punk, digital batcore, death-dance”, oui d’accord mais moi je préfère Electro Rock Punk, et les internautes qui découvriront Punish avec cet article aussi j’imagine.

Ce qui fait l’identité du groupe, outre leur son, c’est le scénique bien sûr, et le terme de “performer” n’a jamais été aussi bien utilisé que pour décrire l’identité de ces “lumineux” artistes.

Alors que jusque là la luminescence ultra colorée post radioactive maculait leurs corps, les voilà non pas au naturel mais tout de noir et blanc teintés.

Pour les membres du Punish c’est donc l’occasion de présenter au public la toute nouvelle scénographie de la tournée “BLACK SUN / WHITE NOISE TOUR“.

Pour 2lives c’est une découverte en live, le groupe étant toujours passé à travers les mailles de nos filets. Sur le devant de scène MISS Z à gauche avec sa gratte ivoire stylée LesPaul, le chanteur VX au centre plutôt classe dans son costume noir et Pierlox à droite sur sa guitare, une Dean à en croire la tête du manche assez caractéristique. Enfin à l’arrière, perché sur une estrade avec sa batterie et arborant une crête rouge du plus bel effet : XAV. Tiens je ne vois pas de basse….mais où est la basse chez Punish Yourself ? Ah oui c’est vrai qu’apparemment c’est l’instrument qui a le plus “bougé” sur leur line up depuis le début. Alors voilà la nouvelle “carrosserie dermique” du groupe, du corpse paint blanc immaculé et noir ! C’est esthétiquement plus sobre mais tout aussi efficace visuellement. Coté light, la scène n’est évidement plus plongée dans l’obscurité comme il en était question lorsqu’ils étaient fluo .

Après une petite intro il débute leur set avec “Disspossed” tiré de leur premier album sorti en 1998  “Feuer Tanz System“. En ce qui concerne leur set list initiale ( que j’ai arraché au planche de la scène à la fin de leur passage) aucun album de leur discographie n’a été plus mis en avant qu’un autre, ils auront pioché dans presque tous. Sauf erreur, et c’est bien dommage, manquera “Phenomedia” né de la fusion entre Punish Yourself et Sonic Area (projet solo du “machiniste du Dark”, Arco). Ceci dit l’album est surement pas évident à mettre en place au milieu d’un medley comme celui auquel on aura eu droit.

De leur dernier album “Holiday in Guadalajara” on retiendra le sublime “Gunslinger“.

Sur scène peu de communion envers le public de la part d’un Vincent très investi dans sa gestuelle et son chant. Un Bikini qui ne lui en tient absolument pas rigueur au vu de l’énergie qu’il déploie. Miss Z elle, donne du sourire et semble bien déterminée à prendre son pied ce soir.

Rapidement les jeux de meuleuses en éruption viennent déchirer l’obscurité autours de XAV. Le public dont beaucoup auront tenté le maquillage des Punish de la veille, se verra même désaltéré par une boisson phospho de la part d’un Belzebuth au cul nu. Les effets pyro aussi seront bien évidemment de la partie avec les deux performers dont Klodia qui nous offrira une danse bien sensuelle à l’intérieur d’un drapé plus ou moins élastique.

Pour un dépucelage je ne suis pas déçu de ce groupe que j’attendais de pied ferme et pour lequel je me faisais tanner par mes proches :”Quoi !? t’as jamais vu les Punish?”
C’est donc chose faite et j’en suis sorti le sourire aux lèvres ayant retrouvé un esprit qui m’a beaucoup parlé, moi qui vient d’une culture punk… J’ai raté les Cramps en Live( trop jeune), j’ai entendu du Punish, c’est déjà pas si mal !

 

SetList au bikini le 21/03/2015 :
0 Intro
1 Disspossed
2 Gunslinger
3 See y’a
4 Than and come on
5 End of
6 Compagneros
7 Night of the hunter
8 Sexy
9 Dexedrine
10 Messiah
11 Night clug
12 They don’t
13 Worms

14 Shiva
15 I like it

 

Discographie du groupe :
1998 : Feuer Tanz System
2001 : Disco Flesh : Warp 99
2003 : Behind the City Lights (live)
2004 : Sexplosive Locomotive
2006 : Gore Baby Gore
2007 : Cult Movie
2009 : Pink Panther Party
2010 : Punish Yourself vs Sonic Area phenomedia
2013 : Holiday in Guadalajara

 

Punish Yourself – Nation to Nation  :

 

En savoir d’avantage :
http://punishyourself.free.fr

 

2lives remercie Les Productions du Possible et Bikini pour nous avoir permis d’être présent à cet événement

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *