Peter Doherty + JACK JONES
Le Bikini le Vendredi 18/11/16
Live report

Ce vendredi 18 Novembre nous allons assister à une prestation de Peter Doherty. Comment allons nous le retrouver ? Titubant, en retard d’une heure,… ? On le sait avec Peter c’est tout ou rien…Pour assurer sa première partie c’est son guitariste que s’y colle, sieur Jack Jones. On y était on vous en donne un aperçu…

 

Photographie : Yann Monesma

Nous avions donc rendez-vous à 19h00 pour l’ouverture des portes du Bikini, c’est tôt mais il y a une soirée techno juste après. Le parking est étonnement clairsemé alors que la salle semble appréhender un sold out. Son concert très attendu au Bataclan le veille ayant été relativement bien accueilli par les médias, du coup on est très impatient de voir ce qu’il va donner à Toulouse.

 

JACK JONES

Il est 19h30 lorsque nous voyons débarquer sur scène un jeune guitariste, ultra décontracté, le cheveux mis long en bataille, so british Rock. Il commence par plaisanter avec un public très réceptif à son humour, et ça n’arrêtera pas pendant tout son set. Habituellement accompagné de ses deux acolytes de Trampolene groupe de Rock aternatif britanique dont il est le leader, c’est seul avec sa guitare qu’il vient nous “slamer fleurette”. Alternant entre spoken words et slam, le monsieur a une belle plume qui peut largement se passer d’instruments et on va en avoir la démonstration. Campé et suspendu à son micro il nous dégainera son “Ketamine” qui le fera gaiement communier avec un public du Bikini charmé pour les ironies douces amères de ce mister Jones !

En savoir d’avantage :
https://www.facebook.com/trampolene

 

 

 

PETER DOHERTY

Genre : Alternative
Membres : Peter Doherty
Originaire de : London

Peter est annoncé à 20h30, et au vu de ses habitudes on se prépare psychologiquement à devoir poireauter un bon moment. Et bien il nous fera mentir le bougre car le voilà investri la scène  vers 20h45, nous sommes bluffé. Sur la scène, des drapeaux tricolore français partout ( de l’estrade de scène de la batterie aux amplis des instruments) marque une volonté d’afficher son soutien à cette France profondément meurtrie par les attentats du Bataclan à Paris dont on commémorait les un ans quelques jours auparavant. A gauche on retrouve Jack jones à coté d’une jolie banjoïste et d’un bassiste. Au centre la batterie et à gauche encore une jolie demoiselle au clavier. Au centre à coté du micro une guitare lap-steel posée sur  pieds trône sur le devant de scène.

La démarche “mal controlée” on voit donc arriver Peter Doherty qui se fraye péniblement un chemin entre les instruments jusqu’à son micro. Oralement et en dehors des morceaux il communique peu voir pas avec son public. Il s’aventure très souvent sur le bord de scène ou perché sur les retours ce qui a l’air de donner des sueurs à la sécurité du Bikini. Les roadies ne sont pas en reste, car ils ont la lourde tache d’assurer le show d’un Doherty qui déambule comme un électron libre sur toutes la scène sans se soucier si le pied du micro ou si les cables suivront. Nous même photographe devrons à plusieurs reprises remettre ou retenir le pied du micro pour éviter qu’il tombe hors de scène.

A ma grande surprise et j’avoue déception, les titres sont joué très, voir trop “propres”. Habituellement c’est ce que l’on recherche mais là….personnellement j’aspirait à “bordelisme décousue” que nous offre généralement les concerts d’un Doherty de la grande époque de The Libertines.

Coté Set liste nous aurons droit :

set-list-doherty bikini

Ce soir je repars sans grandes émotions. Je n’aurai pas été bousculé comme j’aurais aimé l’être surtout après avoir entendu les éloges de son concert Parisien un jour plut tôt. J’avais vu un concert “type” de Peter Doherty il y a quelques années et je l’ai retrouvé grisonnant et sans frasques, mais beaucoup trop “carré”, “propre” et lisse. Dommage…

 

En savoir d’avantage :
https://www.facebook.com/peterdohertyofficial

 

2lives remercie le Bikini de Toulouse pour nous avoir permis d’assister à cet événement…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *