NINA HAGEN + JASMINE VEGAS
Le 28/10/2015 au Bikini
Live report

Le 28/10/15, 2lives était impatient de se rendre au Bikini pour la première date de la tournée de NINA HAGEN. Au passage, un grand merci aux Productions du Possible  dans le cadre de son Pink Paradize festival pour nous avoir permis d’être présent ce soir. En première partie de cette soirée un autre phénomène pour être à la hauteur de notre diva teutonne : JASMINE VEGAS.  On y était et on vous raconte…


Photographie & Report :
Yann Monesma

Arrivé au Bikini vers 20h00 le parking est rempli bien que le sold out n’ait pas été annoncé. La file d’attente devant les portes de la salle n’en finit plus. On remarque évidement une majorité de quarantenaires et de cinquantenaires, génération Punk Rock oblige. Ayant été personnellement bercé par les 33T de la grande Nina, la voir en live relevait du fantasme et me voilà au Bikini aujourd’hui.

 

JASMINE VEGAS

Genre : Chanson, Pop

Il est 21h00 lorsque notre parisienne d’origine américaine Jasmine Vegas débarque sur la scène du Bikini. Elle aussi issu de la scène Punk, c’est au début des année 90′ que cette ancienne styliste new-yorkaise décide de s’installer à Paris pour poursuivre une carrière de chanteuse. Sa carte de visite étant le décalage et l’extravagance, elle avait à priori sa place pour chauffer la salle. La voilà donc la fameuse Jasmine, moulée dans son immaculée robe de soirée blanche et armée de son accordéon. Elle jouera la carte d’une excentricité à la fois verbale et vestimentaire qui finira par payer, et arrivera à dérider les fans venus pour la guest de ce soir. De reprises très personnellement interprétées aux changements de “tenues”, nous aurons droit à un petit festival de bonne humeur et de singularité, c’est ce que nous attendions.

En savoir d’avantage :
http://www.jasminevegas.net/

 

NINA HAGEN

Nina Hagen…J’ai été “bercé” au son de ses 33T par des parents en pleine mouvance Punk. Nina  Hagen , une figure atypique de cette scène musicale qui revendique et crache sur les systèmes en place. Je ne savais pas à quoi m’attendre sur ce concert. D’abord parce que j’ai cessé depuis un moment de suivre l’actualité de cette artiste, ensuite par rapport au nombre de commentaires pas très élogieux de personnes l’ayant vu récemment.
Nina ne peut pas être considérée comme une simple chanteuse mais comme une véritable égérie. Elle a toujours été entière, extravagante, excessive, sulfureuse et un nombre incalculable d’autres qualificatifs… Nina s’est fait toute seule, très tôt délaissée par une mère excessive dans tout. Elle se retrouvera un temps dans le mouvement hippie avant de finalement se reconnaitre dans la vague punk. Native de Berlin elle est interdit de séjour dans son propre pays, a continué dans le mysticisme, est devenue maman et puis la voilà aujourd’hui sur cette scène du Bikini en revendiquant des concepts qui régissent sa vie depuis maintenant plus de 30 ans : L’amour et la paix. On l’entendra d’ailleurs ce soir et à plusieurs reprises revendiquer un “Je suis Charlie”.
Il est 21h30 lorsqu’elle apparait et je suis soulagé de la voir. Physiquement elle n’a presque pas bougé mal grès les 60 ans qu’elle a fêté cette année. Du maquillage au style vestimentaire on reconnait Nina Hagen c’est bien elle. Coté voix, même si son timbre caractéristique est toujours là, la puissance n’est plus au rendez-vous lorsqu’elle doit monter dans les aiguës.
Son registre musical aussi a changé, plutôt Blues avec des excursions dans le Gospel ou le Rock. Dans la salle le public se partage en deux. Alors que certains attendent un coté Punk qui ne vient toujours pas, d’autres se réjouissent de pouvoir l’entendre après tant d’années mal grés le fait qu’elle ne chantera aucun des standards qui l’ont popularisée (African Reggae, Naturträne, Nunsexmonkrock,..)
Pour ma part je suis content de la voir et d’entendre cette voix qui certes ne peut plus interpréter les morceaux d’antan mais qui est parfaite pour le blues qu’elle a choisi de chanter aujourd’hui.
Je sors donc soulagé de ne pas avoir vu un vieux clown défraichi n’ayant rien d’autre à offrir qu’une interprétation chaotiquement massacrée de sa gloire passée.

En savoir d’avantage :
http://www.ninahagen.com/

 

Share

One thought on “NINA HAGEN + JASMINE VEGAS
Le 28/10/2015 au Bikini
Live report

  1. Merci merci….ENFIN une critique juste à mes yeux, après un acharnement des personnes qui aurai voulu voir une Nina Hagen aussi en forme a 60ans qu’a 20 ans et avec le même répertoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *