Interview de Vadel
Le 17 Juillet 2015
Aux Déferlantes Sud de france
Interview

INTERVIEW DE VADEL (Aka Adam Vadel) AUX DÉFERLANTES SUD DE FRANCE

Le Vendredi 17 Juillet 2015

J’ai rendez-vous cet après-midi avec Adam VADEL, jeune prodige de la musique rock dont les riffs de guitare sont d’une rare perfection. Il tourne un peu partout en France et ailleurs en première partie du très célèbre Santana. Quel autre meilleur parrain aurait-il pu choisir ?

Je découvre un jeune artiste qui a beaucoup de choses à dire avec enthousiasme et professionnalisme.

 

Propos recueillis par : Solenne Menuel
Photographie : Yann Monesma

 

 

1/ Pour commencer peux-tu te présenter ?
Oui bien sûr, je suis Adam Vadel, j’ai 22 ans, je suis musicien, j’écris des chansons, je suis aussi réalisateur artistique et ingénieur du son. je fais une musique, en français c’est souvent du pop-rock,et en anglais c’est du rock heavy mélangé à de la soul, de la funk et du rap. Donc voilà c’est un peu ce que je fais. Et je vis entre Paris et Los Angeles.
2/ Tu es en tournée avec Carlos Santana, peux-tu nous parler de cette collaboration ?
Alors c’est un grand honneur pour moi. En fait je l’ai rencontré il y a deux ans. Je faisais la tournée de mon premier album et je l’ai rencontré au festival Les Voix du Gaou. En fait, pendant mon concert au milieu de la troisième chanson les gens se mettent à applaudir, je me demande ce qu’il se passe. Je regarde à droite et il y avait Carlos Santana avec sa guitare et sa femme qui étaient montés sur scène pour assister au concert. Ils sont restés tout mon concert et on a joué une heure. Donc du coup c’est devenu le meilleur moment de ma vie, et une demi-heure après il commence à jouer, son manager m’appelle et me dit que Carlos veut jouer avec moi . Donc voilà on s’est rencontré comme ça. Pour sa tournée il m’a rappelé.

DSC_4207

 

3/ Combien de dates ensemble ?
Aujourd’hui c’est la 5ème date. Tout se passe super bien, on est de plus en plus à l’aise ensemble, et on s’habitue de plus en plus aux festivals.
4/ D’ailleurs tu peux donner tes impressions d’un concert dans une salle et dans un festival ?
Alors ça n’a rien à voir ! Déjà il y a beaucoup plus de monde dans un festival. Alors moi je fais les premières parties de Carlos donc ce qu’il se passe c’est que lorsque je joue il fait souvent encore jour donc les gens sont encore un peu timides car dès qu’il fait nuit les gens se lâchent plus mais c’est ça le challenge. Les deux sont super mais complètement différents. Le challenge d’aller récupérer ses gens, on est là pour chauffer le public de Santana ! Pour moi c’est mon maître spirituel, je suis à son service pour ça et c’est génial. Un club c’est marrant aussi, ce n’est souvent que des gens qui connaissent l’album qui viennent pour toi mais là ce sont des publics super différents qui se rencontrent tout en étant super détente l’été et prêt à absorber toutes les musiques donc c’est une belle expérience.

 

DSC_4217

 

5/ Avec quels autres artistes aimerais-tu collaborer ?
En ce moment l’artiste qui me scotche le plus c’est Kendrick Lamar. Tout son dernier album m’a arraché, il vient de sortir son 2éme album sous le label de Dr Dre. Et au-delà d’être un de mes rappeurs favoris c’est un artiste qui a une façon de raconter son histoire d’une façon beaucoup plus vulnérable et plus honnête du coup.

Ce que je fais c’est très rock hip-hop. En fait le hip-hop c’est juste de la funk et au lieu d’avoir des guitares qui syncopent le rythme ce sont des phrases , c’est super rythmé avec beaucoup de rebondis donc entre le hip-hop et la funk il n’y a pas trop de grande différence entre les deux, c’est juste que le chant qui est funk dessus. Et à l’occurrence ma musique en anglais c’est un mélange de rock, de funk et de rap.
6/ Donc ça ce sont les influences de ton dernier album, mais elles ont changé par rapport au tout début, non ?
Non, j’ai toujours été un grand fan de hip-hop et de rock. J’ai grandi en écoutant Led Zeppelin, Les Beatles, David Bowie, j’ai toujours écouté de la soul avec Stevie Wonder, Ray Charles, du funk avec Funkadelic, Family Stone …j’ai toujours écouté du rap-jazz comme Trap Called Quest, Public Enemy,.. Mais le groupe qui m’a donné envie de former un groupe c’est N.E.R.D le groupe de Pharelle Williams qui mélangeait le rock et le rap, et je me suis dit “Ah tiens c’est possible” et ça m’a donné envie de mélanger ce côté assez glam du rock et le côté beaucoup plus funky et large du hip-hop.

 

DSC_4221

 

7/ En ce moment où tu travailles ?
Je vis la moitié du temps à Paris et la moitié du temps à Los Angeles. Donc je travaille en tant qu’ingé son et j’ai eu la chance d’avoir travaillé sur des albums de Pink, d’INXS. Je fais beaucoup de choses très différentes, je travaille aussi avec les gars du Bomb Squad qui a produit Public Enemy. A paris, la façon de travailler n’est pas différentes puisque je travaille mes albums seul. C’est dans l’écriture des chansons que c’est différents. Mais en fait ce n’est même pas une façon de travailler c’est juste l’inspiration qui est différente à un moment différent. Si je suis inspiré par une phrase en français et que j’ai envie de la mettre en musique je ne vais pas me dire “ah tiens je vais la traduire en anglais pour que ça fasse cool” je vais la dire en français pour ne pas la dénaturer. Donc c’est pour ça que j’ai vraiment besoin de faire les deux.

 

8/ Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter dans le futur ?

Je ne sais pas, faire de la musique en permanence. Et mes projets c’est de sortir mon EP et mon prochain single “Adam et Eve”. En  ce moment il y a le titre “A tort et à raison” qui commence à passer à la radio

 

9/ Pourquoi “Adam et Eve” ?
Parce que je me suis fait un petit trip en écoutant des chansons comme “Bonnie and Clyde” de Jay-Z et Beyonce qui était elle-même reprise par Tupac  , je me suis dit pourquoi je ne ferais pas une chanson en faisant un petit jeu de mot sur mon prénom comme MC Solaar a fait avec Da Vinci Claude parce qu’il s’appelait comme ça, donc voilà je vais faire un petit jeu de mot avec mon prénom. Au moment où je cassais avec une ex je me suis dit qu’est-ce que j’aimerais retrouver chez la prochaine fille que je rencontre? Du coup,je parle d’une histoire où je peux faire les 400 coups avec une nana, ou vivre un road trip dans la vie de tous les jours avec son amoureuse. C’était un peu ça le thème de cette chanson.

 

 

Pour finir comme le veux la tradition chez 2lives on va te demander de nous dessiner un petit quelque chose :

Sans-titre-1

 

 

 

Clip “A TORT OU A RAISON ” de Vadel

 

Pour en savoir d’avantage :

http://www.vadelmusic.com/
https://www.facebook.com/vadelmusic

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *