Interview de Mr Grandin
Le 13 Février 2015
Au Bikini

INTERVIEW DE MR GRANDIN AU BIKINI

Le Vendredi 13 Février 2015

Le 13 02 2015  AMON TOBIN était venu fouler les planches de la scène du Bikini  dans le cadre du Pink Paradize Festival . Ce jour là plusieurs artistes étaient venus ouvrir la soirée dont  MR GRANDIN, nous en avons profiter pour nous entretenir avec lui.

Le lien du Live report de cette soirée :
http://www.2lives.fr/amon-tobin-dj-set-avec-two-fingers-morgho-live-sarah-chebi-mr-grandin-et-dj-cold-pink-paradize-festival-au-bikini-le-130215-2/

DSC_3472

1/ Peux-tu te présenter ?

Je vais plutôt présenter le projet. Le projet s’appelle Monsieur Grandin et je suis accompagné de divers instruments et diverses voix. Il y a Nell Mess au chant, Emily K au violon et nous rejoins quelque fois le rappeur-crooner-chanteur Tchaikowski. Là, on a sorti deux albums et on va sortir un troisième album fin Mai qui sera en vinyl en CD et numérique.

 

2/ En parlant d’album, raconte-nous de quoi parle ton deuxième album sorti en 2013 ?

L’univers que j’essaie de développer dans ma musique est un univers autour de l’image, tout ce qui me plait est tout ce qui est BO de film. Dans le premier album il y avait des petits clins d’œils mais dans le deuxième c’était un peu plus appuyé où j’ai voulu représenter plusieurs style de “B.O” de film mais toujours dans mon style. Et le troisième album sera vraiment un conte.

DSC_3483

 

3/ Pour revenir au début, tu as une formation musicale qui est plus techno, pourquoi avoir viré sur le trip-hop ?

Parce que je suis une vieille personne ( rires) et que j’ai fait dix ans de techno où j’ai connu les free-party dans les années 90, j’ai joué avec Laurent Garnier, Jeff Miles, Carl Cox, je les ai un peu tous croisé et c’était cool. Mais dans les teuf le public m’ennuyait un petit peu, puis après je suis tombé sur une double compile Ninja Tunes où dedans il y avait un morceau de DJ Food qui s’appelait Concentric Circle qui était vraiment construit comme un morceau de techno, j’arrivais à retrouver dans le hip-hop tout ce qui ne m’inspirais pas trop et on se retrouve avec quelque chose de très cyclique monté comme un morceau de tech en fait. Puis je me suis dit, à ce moment où je m’ennuyais vraiment dans cette musique là, que j’allais essayer de bidouiller un peu de hip-hop, je n’ai pas la culture de hip-hop ni la culture du sample donc du coup mon premier album est un peu bizarre au niveau sonorités. Le milieu hip-hop ne s’y retrouve pas ainsi que le milieu techno, ça fait un truc hybride du coup.

 

4/ Je me suis attardée sur le graphisme de la pochette ton album, et elle m’a fait penser à un univers de cirque et de voltige.

Tiens, c’est marrant ça car c’était plus dans le premier album que l’univers du cirque était représenté.Ce qui est rigolo c’est que le cheval représenté sur la pochette est le cheval d’un pote qui fait de la voltige donc tu n’étais pas loin et la pochette a été imaginé à partir d’une Photo de ce cheval par une amie illustratrice de BD (Sally Dee). C’est un cheval des Pyrénées, un Merens.

DSC_3479

 

5/ Du coup, qui t’as dessiné cette pochette ?

C’est une amie Sally Dee une illustratrice de BD et aussi infographiste

 

6/ Et qui va dessiner la pochette du 3éme album ?

On a fait un concours où on juste donné le titre et un peu l’idée du conte mais sans aller trop loin et on a eu plein de choses d’intéressantes mais aussi étranges et bizarres. Mais on a eu surtout Arnaud Guiller de Chalvron qui a gagné le concours, c’est un graphiste qui est sur Lyon et qui a fait un super taff

 

7/ Comment se passe la collaboration avec ton label ?

Le premier album c’était une auto-prod où je me suis débrouillé tout seul, le deuxième album j’ai eu l’appui d’un label bordelais qui s’appelle Banzai Lab qui a payé le master, toute la promo ainsi que le booking. Et là c’est un label qui s’appelle TFTC qui ont décidé d’investir dedans donc avec une distribution pour aller plus loin. Banzai Lab et aussi présent pour la promo mais le label qui produit le nouvel album est TFTC ( The French Touch Connection). Et ça se passe plutôt pas mal.

DSC_3480

 

8/ Ce soir tu joues au Bikini, ce n’est pas la 1ére fois, et comment tu te sens ?

Mal ( rires)… Pour la petite histoire, quand j’ai commencé à faire du hip-hop et monter des soirées Amon Tobin j’ai été le premier avec un pote à le faire venir sur Toulouse il y a 15 ans à l’ancien Bikini. Bon, là il s’est passé 15 ans, lui est devenu énorme et moi … ( rires) Donc du coup Amon Tobin c’est le type qui chaque fois fait un truc il me sidère. Il fait parti des gens qui m’inspirent énormément d’où un peu la trouille car je vais me retrouver devant un public qui connait Amon Tobin pour de vrai.

 

9/ Parle-nous de tes projets ?

Alors mes projets, on a fini l’album, il est parti en mastering, il sort le 26 MAI et il y a une date importante sur Toulouse qui est le 7 mai au Connexion où on va faire la release party de cette album Il y aura des cordes sur scène avec moi, des cuivres et Nell Mess, bref on va faire quelque chose de sympa pour bien marquer le coup. Puis après d’autres dates. J’ai aussi sous le coude un projet qui me tient à cœur depuis longtemps, c’est travailler pour un projet de danse contemporaine. J’ai trouvé une danseuse avec un chorégraphe et on va commencer à travailler ça fin avril.

 

 

Comme le veut la tradition chez 2lives, on ne laisse jamais partir un artiste d’une interview sans l’épreuve du croquis. Mr Grandin s’y est gentiment prêté :

dessin-mr-grandin

En savoir plus sur Mr Grandin :

http://www.monsieurgrandin.com/
https://www.facebook.com/monsieurgrandin

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *