DOOLIN’ + SYKA JAMES
Le Bikini le Mercredi 26/04/17
Live report

Ce Mercredi 26 Avril la chute brutale des temperatures sur Toulouse n’a pas empêché les toulousains de se déplacer pour se réchauffer au Bikini sur les airs irlandais du groupe toulousain Doolin’. Juste pour info, Doolin’ tire son nom d’une petite ville côtière du Comté de Clare en Irlande située sur la côte atlantique. Voilà pour la petite leçon de géographie ! Pour le reste on y etait , on vous raconte…

 

Live report : Solenne Menuel
Photographie :
Yann Monesma

 

SYKA JAMES

A 20h30, une jolie guitariste au nom de Syka James rentre seule sur scène pour nous étonner avec un très joli timbre de voix, approuvé tout autour de moi par des critiques très positives.

Entre sa voix et le thème de ses douces chansons qui parlent d’amour et de liberté, le public se laisse facilement  charmer. Elle enchaîne différents titres pendant ces trente petites minutes dont un titre de son nouvel EP qui sortira en septembre au titre très évocateur en cette période électorale, « Etre libre ».

Puis elle demande au public de gémir des « bébé » et « oh oui » de façon érotique. Le Bikini n’est pas très emballé au début mais après quelques secondes de chauffe de la part de Sika tout le monde se laisse prêter au jeu. Ce qui en fait rire certains !

J’ai découvert ce soir une bien agréable auteur-compositeur-interpréte. Sa guitare et sa voix touchent les sensibilités avec une créativité centrée sur l’humain. Sika fait du bien à écouter.

En savoir d’avantage :
https://sykajames.bandcamp.com/

 

 

DOOLIN’

Assez vite, l’obscurité tombe dans la salle pour laisser entre-apercevoir six silhouettes.

Les fans applaudissent avec une énergie débordante. Nous sommes rapidement mis dans l’ambiance dès les premières notes. La voix de James Brown retentit et nous voici très vite embarquée dans le rythme effréné d’une folk à l’arrière goût irlandais.

Derrière eux six écrans projettent de très belles images de paysages irlandais. On s’y croirait presque.

Je me laisse bercer par le son du violon, des guitares, de la flûte ou du bodhran. On voyage entre les balades romantiques et rock irlandais. C’est plus fort que moi, mes petits petons font la loi et je ne peux m’empêcher de danser aux côtés de spectateurs aussi enthousiastes que moi !

Sur scène on sent bien la belle cohésion dans le sextet qui prend toute la scène pour exprimer leurs talents. On danse, on chante et on voyage loin au milieu des paysages 100% nature de l’Irlande.

C’est ainsi que le groupe nous offrira ses reprises d’ « Amsterdam » de Brel et de « Ballad of Hollis Brown » de Dylan. Josselin Fournel nous épatera également une fois de plus avec son solo de bodhran ( percussion irlandaise). Il me manque juste une Guiness et les Wild Atlantic Way.

 

Ce soir j’ai découvert un groupe irlandais made in Toulouse. Leur musique dégage un son unique, énergique et rempli de sensibilité. Avis aux passionnés de musique irlandaise et à tous les amoureux de la musique.

En savoir d’avantage :
http://www.doolin.fr/

 

2lives remercie Du bruit au balcon et le Bikini pour nous avoir permis d’assister à cet événement…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *