Bigflo et Oli
+ Berywam
Le Bikini le 15/11/17
Live report

Une soirée unique au Bikini avec un concert qui affiche complet depuis le premier jour de l’ouverture de la billetterie (les places ont été achetées en moins de 10 min et l’argent récolté sera reversé au Secours Populaire ( 30 000€)) .

 Des artistes toulousains qui jouent à domicile et attendus de pied ferme : bienvenue chez vous Bigflo et Oli ! Mais avant de nous régaler de ce retour sur scène, le festin commence avec Berywam

2Lives était là ce mercredi 15 Novembre pour cet événement et chanceux de partager avec vous ce rendez-vous immanquable !

Live report : Krystel JUTHY
Photographie :
Yann Monesma

 

BERYWAM

Genre : Beatbox

 

Ils sont quatre, vivent en colocation à Toulouse, vibrent pour la musique et les bruits et sont les champions de France de beatbox !

C’est un groupe de beatboxers né en 2015 composé de Beatness, Wawad, MB14 et Rythmind qui font la première partie d’une soirée festive pure toulousaine et donne le ton d’une ambiance fortifiante.

Le groupe s’est illustré dans des concours de beatbox et ont un album éponyme à leur honneur.

Ces fous de la rythmique ont la trap comme source d’inspiration, l’amitié comme pilier de bonne humeur et la créativité harmonieuse comme nouvelle respiration à la scène.

20h : La file d’attente dans le froid s’agglomère et la chaleur humaine (1500 personnes attendues) inonde l’inimitable salle du Bikini.

20H15 : C’est sûr, ce soir, ça va donner très fort ! La jeunesse est venue en force, même des parents accompagnateurs fans de hip hop sont impatients !

20h30 : Les voilà qui débarquent sous un fond de lumière bleue violine aux rayons blancs électriques, faisceaux jaillissant sur le public en grande forme ! Tous en noir, tee-shirt marqué du graphisme blanc du nom du groupe en grandeur nature sur le backdrop : BERYWAM ; Ils ont la classe hip hop !

Ils bougent comme on aime, chantent à merveille, interagissent avec le public et fabriquent des trésors vocaux impressionnants !

Ils interprètent Mickael Jackson, Black M, Elie Semoun, Elvis Presley, ils nous élancent dans du disco des années 80. Ils transcendent les styles musicaux et on vibre sans modération !

Ce fut une belle découverte pour moi ces beatboxers aux créations stylées. Impossible d’oublier Beatness offrant des basses ahurissantes, MB 14 à la voix incroyable, Wawad  l’artisan des aiguës dont on en reste bouche bée et Rythmind et sa batterie au plein de puissance.

Le prochain rendez-vous est donné au Métronum en Février. Ces fans s’en réjouissent déjà et le font savoir au vu de l’ovation offerte ! Un grand merci pour ces 30 min booster !

L’euphorie toulousaine est lancée, une sorte d’ambiance de match sportif se fait sentir, on se fait une place du mieux qu’on peut pour voir la scène.

 

En savoir d’avantage :

https://www.facebook.com/berywam/

 

 

BIGFLO et OLI

Genre : Hip hop

 

21h15 : Changement de plateau ; un grondement annonce la levée d’un décor qui dépote : dans une rue au lampadaire presque chaleureux, une maison grandeur nature au style école villageoise à l’enseigne : la vraie vie apparait.

Sur le côté, un écran animé au soleil levant jaune brillant, un rapace sur un cairn qui finit par s’envoler et se métamorphose en figure humaine.
Nos deux jeunes artistes sont bien là et entament le spectacle avec le morceau « La vraie vie ». Le public est médusé, captivé, enchanté.
Depuis la dynamo il y a à peine deux ans, ils en ont fait du chemin ces deux frères ! Un premier album La cour des grands Disque Platine et un second La vraie vie aussi bien parti ! Maintenant le Zénith de Paris les attend !

Des concerts archi-complets et des tournées incroyables ! Ils ont fait leurs preuves et confirment désormais leurs talents ! Ce 2ème album se révèle plus authentique, avec des textes toujours actuels, des sonorités musicales plus approfondies.
Ils sont complices ces rappeurs, ils sautent à la toulousaine, ils nous transmettent une énergie vivifiante, ils nous racontent des histoires, nous embarquent dans leur délire et leur leitmotiv : Ici ici c’est la vraie vie !

Nous aussi on jump sur Gangsta, on est sage sous les airs de Salope !, on respire à fond sur ça va trop vite, on est touché avec Papa. Une vraie grâce dans les pas de ce père au timbre de voix argentin entouré de ses fistons. Luc au violoncelle est mis à l’honneur sur scène, Bigflo aux percussions, Oli à la trompette sous les rayons jaune soleil, mon coup de cœur émotion c’est maintenant ! Cette fierté paternelle, cet honneur partagé, cet hommage à tous les pères ici ou ailleurs : Bravo !

C’est bon quand Wawad s’invite dans le show, on a droit à des souvenirs illustrés vocalement et qu’est ce qu’on rit! On aime le coup de cœur de Bigflo et Oli : Je suis, on s’éclate à chanter pour eux Dommage et Personne qui nous fait toujours autant réfléchir.
Merci Geffrey volontaire courageux qui sauve l’honneur des toulousains pour la version rapide, bravo les fans du leitmotiv réussi du 1er coup !
Plus de 2h de show détonnant pour un public fidèle, heureux avec des artistes généreux qui écrivent pour donner de l’espoir à toute la jeunesse, pour les inviter à s’accrocher à fond à leurs rêves. On continue de les suivre c’est certain !

 

 

En savoir d’avantage :

https://www.facebook.com/bigfloetoli/

 

2lives remercie Bleu citron pour nous avoir permis d’assister à cet événement…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *